7 conseils pour Aider son enfant à vaincre la timidité

timidité enfant, aider enfant timideEnfant Timide: 7 Conseils pour l’aider efficacement

La timidité s’exprime différemment chez chaque enfant, certains rougissent lorsque nous  leurs adressons  la parole ou baissent les yeux, d’autres se cacheront derrière maman ou ne diront pas un mot en public, plusieurs des points évoqués peuvent être réunis selon l’enfant.

Dans cet article vous découvrirez comment aider votre petit à vaincre sa timidité progressivement et surtout les erreurs à ne pas commettre.

Contenu de l’article : 

  • Pourquoi un enfant est timide?
  • 7 Conseils pour aider un enfant timide
  • Ce qu’il ne faut pas dire ou faire à un enfant timide
  • Surprotéger votre enfant ne l’aidera pas

 

Pourquoi un enfant est timide ?

La timidité peut avoir des causes différentes, souvent l’enfant timide souffre d’un manque de confiance en soi et en ses capacités.  Chez beaucoup d’enfants, la timidité serait une question de tempérament, ce comportement serait déterminé avant la naissance, l’origine serait donc génétique.

Chez d’autres enfants, la timidité peut provenir d’une ou plusieurs expériences négatives qui les auraient intimidés, ils commencent alors à devenir timides.

Les enfants ayant un tempérament timide ont souvent peur de tout, il s’imagine des dangers même s’il n’y en a pas. L’une des causes pourrait être le style d’éducation parentale  car une grande pression de la part de ses parents peut rendre un enfant très peureux car il doit se « plier » aux exigences de ces derniers sans jamais manifester sa propre volonté ou son désir.

il est important de discuter avec son enfant et de le laisser exprimer ses désirs et sentiments. Si votre enfant a du mal à s’exprimer devant vous, il aura tout autant de mal devant les autres.

7 conseils pour aider un enfant timide

  1. Évitez toute forme de pression sur votre enfant, il est contre-productif de se sentir forcé de faire une chose que l’on ne souhaite pas faire
  1. Laissez votre enfant prendre des petites décisions comme par exemple le choix de sa tenue vestimentaire, le choix du repas du dîner ou encore l’endroit dans lequel vous allez vous promener.
  1. Un animal de compagnie aidera votre enfant à devenir plus responsable, à prendre des initiatives, pourquoi ne pas lui offrir un lapin ou un poisson rouge ?
  1. N’obligez pas votre enfant à devenir ami avec un enfant que vous aurez choisi pour lui. Par contre, inviter vos amis ayant des enfants du même âge que le vôtre chez vous peut être une bonne stratégie pour initier une amitié, votre enfant se sentant proche de vous et étant chez lui se sentira plus à l’aise avec d’autres enfants.
  1. Félicitez votre enfant lorsqu’il a réussi ou tenté quelque chose pour l’aider à favoriser l’estime de soi-même 
  1. Faites des jeux avec votre enfant en reprenant une situation qu’il aurait vécue afin qu’il puisse s’y projeter, par exemple : prenez deux peluches et faites un jeu de rôles avec la peluche qui se cache derrière sa maman n’osant pas aller jouer avec l’enfant dans le parc, laissez votre enfant encourager la peluche timide à aller jouer avec l’autre. En agissant de la sorte, votre enfant s’identifiera à travers ce genre de jeux et trouvera indirectement une solution à ses propres gènes.
  1. La pratique d’un sport ou le théâtre peut être bénéfique pour votre enfant timide, mais il ne faut pas l’inscrire uniquement pour l’aider à vaincre sa timidité. Demandez-lui ce qu’il aime faire et inscrivez-le selon ces centres d’intérêt, cela ne pourra être que bénéfique pour lui.

Ce qu’il ne faut pas dire ou faire à un enfant timide

Un enfant timide a besoin de sentir que l’on croit en lui, pour cela, le soutien de ses parents est très important. Prenez garde à la façon dont vous vous exprimez avec votre enfant pour ne pas lui porter préjudice moral, par exemple évitez les phrases comme :

  • « Laisse tomber, tu n’y arriveras jamais »
  • « Tu ne sais pas le faire »
  • « Tu l’as déjà fait et tu ne sais plus le faire ?! Oh lala ! »

Au contraire, utilisez des phrases encourageantes comme :

  • « Vas-y essai ! »
  • « Je sais que tu y arriveras, tu en es capable »
  • « C’est beaucoup mieux ! continue comme ça ! »

C’est en utilisant la « positive attitude » que votre enfant ressentira votre amour et votre soutien.

Autre point très important à retenir : Ne rappelez pas à votre enfant qu’il est timide, cette confirmation renforcera sa timidité et ne vous énervez surtout pas si votre enfant n’ose pas dire bonjour au boulanger par exemple  en essayant de le forcer à répondre, et ne dites pas au boulanger devant votre enfant que c’est parce qu’il est timide.

Surprotéger votre enfant ne l’aidera pas

Si vous êtes du genre à être très protecteur, il se peut que vous le soyez un peu trop, et cela sans peut-être même vous en rendre compte car de nombreux parents sont dans ce cas et malheureusement, cela peut être néfaste pour l’enfant, surtout s’il est timide.

Inconsciemment, lorsqu’un enfant est surprotégé le message qu’il reçoit est celui de l’incompétence, par exemple : «  je le fais à ta place car tu n’as pas les habiletés nécessaires pour y parvenir ».Vous comprenez la métaphore ?

En agissant de la sorte vous pouvez également transmettre vos craintes à votre petit qui finalement, aura peur de faire les choses par lui-même car il ressentira le besoin d’être proche de sa maman ou de son papa pour affronter cette « menace » très souvent inexistante.

Pour aller plus loin, télécharger Gratuitement et sans aucun engagement la formation de 4 vidéos dévoilant d’autres comportements néfastes pour l’éducation des enfants et d’autres outils pour une meilleure relation Parents/Enfants.

N’hésitez pas à partager l’article ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


CommentLuv badge
This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg