5 façons d’entretenir l’indépendance jeune enfant

Publié le : 15 octobre 20206 mins de lecture

La plupart des parents sont conscients de l’importance d’encourager l’indépendance de leurs enfants dès leur plus jeune âge. La plupart des temps, ils ne savent cependant pas quand commencer et comment procéder.

La première étape pour entretenir l’indépendance jeune enfant est de comprendre que le gain d’indépendance ou d’autonomie chez l’enfant se fait progressivement. Le meilleur moment pour stimuler son développement est pendant les activités les plus simples de la vie quotidienne. A titre d’exemple, un bébé peut être capable de tenir le biberon tout seul à force d’essayer.

Les habitudes d’indépendance influencent le développement de l’enfant dans les domaines les plus divers, tels que la coordination motrice, le raisonnement logique, l’organisation et la responsabilité. Voilà ce qu’explique la pédagogue Tatiana Custódio.

Bien évidemment, votre enfant est la chair de votre chair. C’est en partie pour cela qu’il est si difficile de le laisser devenir jeune adulte autonome. Mais si vous êtes de ces parents convaincus de l’importance d’encourager l’indépendance de leur enfant dès leur plus jeune âge, il existe au moins cinq moyens simples de le guider pas à pas sur cette voie.

1 – Veiller à ce que son enfant range ses affaires

Dès l’âge d’un an et demi, votre enfant comprend déjà les ordres simples. Il peut ainsi commencer à faire des petites tâches telles que ranger ses propres chaussures au bon endroit et mettre son linge sale dans le panier. Vous pouvez très bien encourager l’indépendance jeune enfant en l’aidant un peu, en le guidant mais surtout laissez-lui une grande liberté dans l’exécution de ces tâches simples.

De deux à trois ans, l’enfant peut ranger lui-même ses propres jouets. Cette activité banale développe la pensée logique et mathématique. Les tâches à faire consistent par exemple à séparer des pièces selon un certain type de critères comme la couleur, la forme ou le type de jouet… Ces activités requièrent de la planification, de l’attention et un sens plus ou moins aigu de la responsabilité.

2 – S’habiller tout seul

S’habiller et se chausser seul avant d’aller à l’école permet à l’enfant de développer la coordination motrice, la latéralité et l’organisation de la pensée logique. Bien que simples, ces actes exigent de l’enfant qu’il traite et organise une série d’informations mentales avant de les mettre en pratique.

Vous pouvez aider votre enfant à s’habiller en toute autonomie en lui montrant quelques astuces :

  • La couture des vêtements reste à l’intérieur et l’étiquette revient en arrière ;
  • La couture centrale du pantalon se trouve sous le nombril ;
  • L’empreinte sur la chemise est généralement en avant ;

Dans la mesure du possible, faîtes porter à votre enfant des vêtements munis d’un élastique ou d’un velcro. Les enfants ont généralement du mal à se débrouiller avec les fermetures éclair, les boutons et les lacets.

3 – L’heure du bain et du brossage des dents

C’est une activité que l’enfant doit apprendre avec calme et patience. A l’heure du bain, passez le savon à votre enfant. Guidez-le de façon à ce qu’il se lave tout seul. Faites-en de même pour le brossage des dents en vue d’une meilleure indépendance jeune enfant.

4 – Apprenez à votre enfant à faire des choix

Si vous voulez que votre enfant développe sa confiance en soi, vous devriez démontrer que vous croyez en lui et en sa capacité à prendre de bonnes décisions compte tenu de son âge. Encourager l’indépendance jeune enfant consiste en effet à le laisser exprimer ses opinions, ses idées.

Maintenez un bon dialogue avec votre enfant. Prenez surtout le temps de l’écouter. Encouragez votre enfant à parler. Demandez-lui son avis et attendez sa réponse. Il est important de poser les bonnes questions afin d’obtenir la bonne réponse. Au lieu de demander « comment était l’école aujourd’hui ? », demandez plutôt à votre enfant « qu’est-ce qui était le plus cool à l’école aujourd’hui ? »

5 – Encouragez votre enfant à résoudre les petits problèmes

Permettez à votre enfant de surmonter les petites difficultés par eux-mêmes, sans que vous interfériez dans ses affaires. Malgré tout, vous devriez le protéger des situations dangereuses. En les encourageant à réfléchir par eux-mêmes afin de trouver des solutions à des problèmes simples, vous créez les conditions favorables au développement de leur autonomie.

Il est important de rappeler que travailler sur l’autonomie des enfants est un exercice qui demande de la patience. Votre enfant ne sera effectivement pas capable de maîtriser une tâche donnée au premier essai.

Tout apprentissage en vue de l’indépendance jeune enfant comporte plusieurs phases :

  • Initiative,
  • Tentatives,
  • Gestion de la frustration suite à une maladresse ou une erreur,
  • Volonté de ressayer après un échec,
  • Demander de l’aide et réessayer jusqu’au succès total.

Voilà, en somme, les méthodes et approches qui donnent des résultats tangibles dans votre effort pour entretenir l’indépendance jeune enfant et pour qu’il se prépare le plus tôt aux responsabilités incontournables à l’âge adulte.

Plan du site