Papa ou maman ? Votre enfant a-t-il une préférence ?

Publié le : 30 juin 20204 mins de lecture
L’enfant qui a un parent préféré

Il est très courant qu’un enfant développe une préférence pour un de ses parents, cela survient la plupart du temps vers l’âge de 2 ans et peut durer jusqu’aux 6 ans. Certains enfants alternent : Ils ont une période « maman » et une période « papa ». Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette situation.

Contenu de l’article :

  • Pourquoi votre enfant a-t-il une préférence ?
  • Comment réagir ?

Pourquoi votre enfant a-t-il une préférence ?

Souvent, c’est une question d’affinités naturelles. Votre enfant se tourne vers le parent avec lequel il a des intérêts communs. Il se peut également que ce soit la manière dont les parents agissent avec l’enfant, par exemple : il est très fréquent qu’un des parent réponde plus affectueusement aux demandes et besoins de l’enfant tandis que l’autre tient davantage un rôle éducatif et établit les règles de vie.

Spontanément, votre enfant sera attiré par le parent lui paraissant le moins sévère. Mais pour le développement de la personnalité de votre enfant, il a besoin à la fois d’éducation et d’affection, et cela doit venir des deux parents.

Si vous êtes le parent mis à l’écart par votre enfant ne vous inquiétez pas, cela ne veut pas dire que vous êtes un mauvais parent. Nourrissez votre relation avec votre enfant en passant de bons moments avec lui.

Comment réagir ?

Le parent repoussé peut avoir l’impression de ne pas être à la hauteur avec son enfant et se sentir exclu. Une telle situation n’est pas facile à vivre ni pour le parent préféré car il peut être fatigué d’être toujours sollicité par son enfant, et encore moins pour le parent mis à l’écart.

Pour vous aider à gérer la situation, voici quelques conseils utiles :

  1. Parlez en a votre partenaire. Si vous êtes le parent repoussé, il est normal que cela vous fasse de la peine. Mais il est inutile d’en vouloir à l’autre parent. Cela pourrait créer des tensions dans votre couple. Il est préférable d’accepter la situation et d’exprimer votre ressenti ( tristesse, impuissance) à votre partenaire et non à votre enfant.
  2. Manifestez votre amour. Lorsque vous êtes mis à l’écart par votre enfant, ne l’obligez pas à vous faire un câlin. Dites-lui plutôt que vous l’aimez et que vous êtes là pour lui. S’il se décide à vous faire un câlin, ne lui reprochez pas qu’il vous repousse.
  3. Ne faites qu’un dans l’éducation. Il est important d’être en accord avec son conjoint concernant les règles à appliquer avec votre enfant. Ainsi vous éviterez qu’un des parents soit vu comme le « méchant » et l’autre comme le « gentil ». Il est également important que le parent préféré valorise son conjoint aux yeux de l’enfant ? Par exemple : « tu sais, je t’aime et ton papa aussi t’aime beaucoup… »
  4. Participez à la routine. Si possible, participez autant que possible aux habitudes quotidiennes, par exemple pour la routine du dodo, lisez-lui une histoire pour renforcer les liens avec votre tout-petit ou cela peut être de faire un dessin avec lui. Si l’enfant refuse que ce soit papa qui lis une histoire (si d’habitude c’est maman) il est recommandé de ne pas céder.

Plan du site