Symptômes du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité

Publié le : 15 octobre 20204 mins de lecture

Les enfants sont généralement agités par la nature. Ils courent d’un côté à l’autre, grimpent sur les meubles et dans des endroits où ils ne devraient pas. Mais si, outre l’hyperactivité, votre enfant présente des comportements tels que l’inattention, l’impulsivité, des difficultés de concentration et un manque de mémoire, restez vigilant, car cet enfant peut souffrir d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Cependant, la question est : quels sont les symptômes de TDAH enfant hyperactivité ?

TDAH enfant hyperactivité : comment diagnostiquer un enfant atteint le TDAH ?

Les pédiatres expliquent que le TDAH est un trouble neurochimique d’origine génétique qui se caractérise par une capacité réduite de concentration et de focalisation ; l’impulsivité et l’hyperactivité.

Pour diagnostiquer un enfant atteint de ce trouble, il est nécessaire qu’une équipe médicale, composée de préférence de psychiatres, de psychologues et de pédothérapeutes, trouve des preuves et des facteurs regroupés des symptômes du TDAH.

Il est nécessaire d’évaluer avec prudence la durée des symptômes d’inattention, d’hyperactivité et d’impulsivité ; la fréquence et l’intensité des symptômes ; leur persistance dans tous les environnements que l’enfant fréquente et les dommages cliniquement significatifs dans sa vie. Seule l’analyse de ces circonstances peut déterminer le diagnostic et indiquer le traitement correct.

TDAH enfant hyperactivité : l’évaluation des symptômes

Pour le spécialiste, les enfants atteints de TDAH présentent certains des signes qui indiquent le trouble dès leur plus jeune âge et il est possible de retracer un historique de leur récurrence. En outre, il est nécessaire d’évaluer l’apparition de ces symptômes de manière isolée. Des symptômes tels que l’inattention, l’hyperactivité ou l’impulsivité, présentés isolément, peuvent être le résultat de problèmes dans les relations des enfants avec leurs parents et amis, de systèmes éducatifs inadéquats, ou même être associés à d’autres troubles couramment rencontrés dans l’enfance et l’adolescence.

Une fois le diagnostic posé, l’enfant a besoin d’un suivi et d’un traitement approprié pour éviter que le trouble ne provoque des problèmes relationnels, une faible estime de soi ou de mauvais résultats scolaires.

TDAH enfant hyperactivité : traitement

Un traitement efficace est dit multimodal, c’est-à-dire qu’il nécessite plusieurs approches simultanées pour obtenir le meilleur résultat. Les changements comportementaux et pédagogiques se font à l’école ; la psychoéducation de la famille et du patient, et enfin l’utilisation de médicaments spécifiques.

Connaissance et compréhension

À la maison, les parents et les membres de la famille proche doivent éviter les jugements et les attitudes de l’enfant et, pour l’aider, essayer de comprendre les difficultés du patient et d’organiser une routine qui puisse l’aider. Le plus important est de reconnaître que l’enfant ne le fait pas de sa propre volonté, mais que, souvent, parce qu’il ne le peut pas, il a une limitation. Certains parents considèrent ces attitudes comme des provocations et voient tout cela comme un problème de comportement, et non comme une maladie, ce qu’il est vraiment.

Le pédiatre indique également que les membres de la famille recherchent des informations fiables sur le trouble et cherchent des réponses à leurs questions auprès de professionnels spécialisés. Il met en garde contre les diverses informations non scientifiques qui circulent en de nombreux endroits.

Plan du site